Duane Michals : le fou génial

Durant les rencontres photographiques d’Arles, il nous est donné la chance d’apprécier les oeuvres de nombre de photographes et parfois d’assister à une visite commentée de l’exposition par l’auteur, ce fut le cas pour Duane Michals en 2009. Avec sa moonwalk, ses pics tonitruants, son humour imparable, passant d’une anecdote à une autre, difficile de résister à la tentation de vous parler un peu de son travail.

Madame Schrodinger's cat

Comme ci dessus, il produit depuis les années 60 des séries d’images racontant des histoires drôles ou surréalistes, mêlant écriture et photographies pour arriver à une certaine poésie. Duane  Michals Jackson (comme il semblait vouloir voir évoluer son nom) impose une manière décalée et très personnelle de voir la photographie qu’il met en scène à l’inverse des photographes de l’instant. Si vous souhaitez en voir plus, j’ai tiré cette photographie d’un blog dans lequel vous pourrez apprécier certaines de ces séries -> ICI

photo de Margritte par Duane Michals

Magritte vu par Duane Michals

Photographe ayant tiré le portrait à quelques artistes dont Magritte, Warhol pour les plus connus, il aime à utiliser les techniques de double exposition pour des rendus surréalistes et intégrer une dynamique à l’image, un début d’histoire. Il semble aimer provoquer notre imagination.

parodie de Cindy Sherman par Duane Michals

Auto portrait de Duane Michal à la "Cindy Sherman"

Avec l’esprît et l’humour qui le caractérise, Il a un regard très critique face à l’art contemporain et ne manque pas de parodier les oeuvres de ses contemporains tout en riant des prix fous de certaines photographies ou sculptures.

En complément, voici un intéressant Article sur sa participation aux rencontres photographiques d’Arles en 2009 et plus généralement sur sa façon de concevoir la photographie.

2 Responses to “Duane Michals : le fou génial”

    • Nicolas Roger

      Et bien, si tu le souhaites, tu n’auras qu’à m’envoyer ce que tu fais, mais attention, j’ai pour réputation d’avoir la critique rude 😉

      Répondre

Laissez un commentaire !

  • (will not be published)