Désacraliser les photographes et élever la photographie

Mannequin dans une vitrine à Bruxelles

 

La réalité est là, le photographe a une image particulière, une espèce de faux statut à l’esprit des gens !

Face aux personnes que nous rencontrons, nous faisons face à bien des clichés du photographe :

L’admiration sans retenue de ceux qui, partant du fait que vous êtes photographe, vous érigent au rang d’artiste, capable de photographier un bouchon de rouge sur la table et d’en faire une œuvre d’art. Celle des gens qui vous annoncent être passionnés de photographie, qui auraient rêvé de faire votre métier: « qu’est ce que vous en avez de la chance! ».

Je répondrais que je n’ai rien de particulier face à vous. A part avoir mis une énergie folle à me former dans mon travail, avoir investi beaucoup d’argent, pris des risques, que je passe plusieurs heures par jour à photographier. La photographie n’est pas toujours un art, elle est avant tout un procédé, une technique, la photographie n’est qu’un médium qui vous permet de faire de l’Art.

Alors, après cette réponse, les gens vous disent que vous avez quand même un œil ! Oui, Oui, j’en a même deux mais ma faculté de faire une photographie correcte tient à une éducation à l’image, l’histoire de l’art, un respect des règles de composition définies bien avant moi, à l’exercice quotidien de mon travail.

Je vous propose des définitions simplifiées pour vous y retrouver :

Photographe : une personne qui photographie.

Artiste photographe : une personne qui fait de l’art avec la photographie ou de la photographie un art.

Photographe professionnel : une personne qui gagne sa vie avec la photographie. En effet, la différence entre un photographe amateur et un professionnel tient à ce facteur, le professionnel est payé pour ce travail et tire l’essentiel de ses revenus de la photographie. Après, ce sont ses qualités qui vont lui permettre de justifier sa rémunération, qu’elles soient humaines, techniques ou artistiques mais de très bons photographes n’en sont pas pour autant professionnels et inversement.

Dans les réactions, vous avez aussi les gens qui sont photographes amateurs depuis 20 ans qui vous énoncent rapidement que vous n’avez rien à leur apprendre (pour ma part, j’ai encore beaucoup à apprendre ;-), que vous devriez faire comme ceci ou cela, voire que vous êtes un voleur de vendre des prestations aussi chères alors qu’ils peuvent faire la même chose pour rien.

Les gens qui vous regardent avec un semblant de compassion en vous demandant « et vous en vivez? », le côté artiste maudit, incompris qui meurt de faim semble rester d’actualité. Oui, on peut gagner sa vie avec la photographie, c’est encore le cas de nombreux professionnels, heureusement pour eux ainsi que pour la qualité des visuels qui vous sont imposés partout chaque jour!

Bien sur, vous avez ceux qui estiment que votre qualité de photographe tient à votre « gros appareil photo », il est évident que c’est la qualité de la truelle qui fait le bon travail du maçon, la qualité du stylo qui fait la force des mots, la qualité du pétrin qui fait la qualité du pain…..vous trouverez sans doute la réciproque pour votre métier !

La photographie a désormais trouvé sa place dans l’art à coté de la peinture et la sculpture mais cela a mis du temps, il aura fallu de grands artistes pour démontrer qu’elle a sa place dans les arts majeurs, sa force intrinsèque et qu’elle peut servir à créer, pas seulement à reproduire.

A l’heure des réseaux sociaux, vous avez tellement de pages « tartanpion Photographe » que le terme photographe semble être galvaudé, les gens poussent les jeunes à tenter de vivre de leur passion dans un secteur qui a vu son nombre d’emplois fortement diminuer. Soyez passionnés de photographie, progressez et élevez la photographie mais ne rêvez pas ! une personne sur dix dit qu’elle aime la photographie et qu’elle aurait voulu en faire son métier mais seulement quelques milliers en France tirent leur épingle du jeu et gagnent réellement leur vie !

 

4 Responses to “Désacraliser les photographes et élever la photographie”

Laissez un commentaire !

  • (will not be published)