Préparation de la série présentée aux arts en balade 2013

Pour commencer, avec beaucoup de retard, je vous présente mes meilleurs voeux pour cette année 2013, qu’elle vous apporte réussite, amour et une santé de fer!

Ensuite, pour vous faire partager un peu mes avancées au niveau artistique, j’ai décidé de vous montrer une première photographie de la série qui sera exposée pour les arts en balade en 2013.

Reflet d'un vase de fleurs déformé par les mouvements de l'eau

Reflet d'Le reflet d'un vase tourmenté par les mouvements de l'eau


Cette série reprendra des thèmes récurrents de l’histoire de l’art, l’idée est de photographier uniquement des reflets de natures mortes, portraits, nus ainsi que toute les scènes habituellement représentées dans la peinture. Cette reprise des classiques en photographie, en laissant les mouvements d’ondulation de l’eau remodeler la réalité permet d’aller évoquer le travail des impressionnistes et de déconstruire la réalité grâce à l’eau pour évoquer la peinture.
Pour cette série réalisée en studio, contrairement à la précédente, tout est décidé, planifié, mis en scène, cela demande beaucoup d’essais, d’expérimentations. En effet l’idée étant une fois de plus d’éviter l’usage de retouche, il faut un travail préparatoire de lumière de placements, fixations et avoir une marre dans son studio….

Le canard se rebelle!


Juste pour vous faire rire, je vous mets une photographie qui dévoile un secret, à savoir l’objet qui a servi à agiter l’eau :
un joli petit canard de bain en plastique mécanique, après tout un tas de tests, sur cette surface d’eau, il a été celui qui avait le bon rythme mais pour cette photo en question, il est parti du mauvais coté, le bougre!
 

One Response to “Préparation de la série présentée aux arts en balade 2013”

  1. Antoine

    Tout à fait d’accord avec votre article. C’est rare de dénoncer les pratiques de certains pros, mais il est important de le faire. Comment justifier une prise de vue autour de 100 € quand le pro installé dans un magasin fait la prise de vue à 16 €… Bien sur il se prend pas la tête lors ee sa séance. Plus que les auto entrepreneurs ou les amateurs, les pros qui cassent les prix en fournissant un travail dégradent la profession et donnent une mauvaise image des photographes.

    Répondre

Laissez un commentaire !

  • (will not be published)