Local 19

Local 19 : co-working, une aventure en Danger

Voilà 5 ans que j’ai démarré une belle aventure, celle de créer avec Sophie et Matthieu un espace de co-working nommé Local 19 à Clermont-Ferrand, j’ai partagé sur ce blog certaines phases de sa création, de ses avancées alors j’ai voulu partager avec vous ce moment de doute.

Photographie de l'espace de co-working Local 19.

Notre espace avant, 40m2 des 120 m2 de l’ensemble.

Nous y avons vécu beaucoup de choses, à commencer par une aventure du vivre et travailler ensemble, des rires, une sonnette qui faisait coin-coin à chaque fois qu’un devis était validé ou qu’une réussite de plus pointait son nez.
Nous nous sommes consultés pour nos projets, conseillés, poussés vers l’avant. Toujours exigeants dans le professionnel avec ce sentiment incroyable d’être chanceux, de travailler auprès de gens doués dans ce qu’ils font, des vrais pros avec lesquels partager une bière après le travail. Certains projets et nouvelles collaborations se sont scellés dans ce contexte.

Mais voilà, chaque aventure comporte aussi ses écueils, ses complications comme aujourd’hui.
Suite à un départ massif de « localiens » du à des choix professionnels fin avril, la question se pose aujourd’hui de savoir si Local 19 a encore un sens, une raison d’être ?!

Ceux qui partent le font pour aller vers d’autres opportunités, leur départ de l’espace de co-working me rend triste même s’ils ne seront pas si loin, surtout en sachant l’engagement qu’ils ont mis pour le faire perdurer et progresser mais je comprends leurs motivations légitimes.

Photographie du coin détente d'un espace de co-working à Clermont-Ferrand nommé Local 19

Notre coin détente ou réception de clients.

Nous construisons avec le coeur des projets comme Local 19. Deux ans en arrière, nous avons changé de locaux, cela n’a été possible que grâce à l’engagement incroyable des localiens.

Trop de bureaux vides mettent en péril les finances mais plus encore l’esprit du lieu, la synergie, le dynamisme qui doivent y naître.

Ce mois de mai sera décisif car nous devons trouver des personnes intéressées pour rejoindre l’aventure, prendre un bureau à temps plein dans notre espace de co-working, des professionnels autour de la communication et du web, des arts afin de trouver un nouveau mode de fonctionnement et pérenniser cet espace de co-working.

Alors, si vous connaissez des gens intéressés par un bureau dans un espace de co-working en centre ville de Clermont-ferrand, n’hésitez pas à nous les envoyer, cela permettra peut être de ne pas avoir une vitrine vide en plus dans cette rue, de mettre des indépendants dynamique dans un même lieu pour construire demain, une fois de plus, chaque bonne volonté est bienvenue !

Coin coin forever !

Par , le

Studio Nicolas Roger : un nouveau départ !

Gagner sa vie grâce à la photographie est un vrai défi!
Depuis 2013, ce challenge est plus que rempli puisque ma vie est devenue une course folle, certains décriraient donc mon parcours comme une réussite, mon avis est plus mitigé.

Photographie d'une fleur

L’éclosion d’un nouveau projet


Certes, j’ai tellement de demandes que je ne peux pas suivre mais cela m’a mené proche de la rupture, je suis trop indisponible pour mes clients, pour moi, c’est un échec!
Mes excuses à tous mes amis, clients que j’ai trop délaissé faute de temps.
Comme tous les indépendants, j’apprends de mes erreurs pour progresser alors je vous annonce quelques changements qui ne sont pas mineurs.
Désormais, vous aurez à faire, non plus à moi seul mais au STUDIO NICOLAS ROGER !

Pour simplifier, depuis déjà quelques temps, je travaille avec d’autres professionnels de l’image pour me permettre de répondre à plus de demandes, cela va se développer pour créer un vrai studio-agence de photographes professionnels.

Dés Janvier, Une nouvelle collaboratrice viendra prendre la responsabilité des premiers contacts avec les clients tout comme une part des devis, démarches administratives ainsi que des prises de rendez-vous pour les photographes.

Pour l’instant, je ne vous citerai pas leurs noms mais d’autres photographes que j’ai sélectionné et/ou formé réaliseront une part des prises de vue, reportages, photographies de produits, retouches …

De manière à garder la qualité régulière, je surveillerai chaque travail rendu même si je suis confiant dans mes choix des photographes selon les spécialités. Ce sont de vrais professionnels accomplis qui viennent m’entourer pour aller plus loin, j’ai confiance en eux pour satisfaire mes clients, sinon, ils ne font pas parti du projet.
Par souci de transparence, vous saurez avant même la prestation qui sera votre photographe pour l’occasion, cela sera même noté sur le contrat ou devis pour les reportages et mariages.

A terme, j’espère pouvoir répondre à toutes les demandes des clients même les plus exigeants grâce à une équipe d’indépendants motivés ainsi qu’une structure qui permet à tous de travailler avec les meilleurs outils.

Cette idée de rassembler des photographes au sein d’un groupement plus important pour réaliser des économies de structures, développer une offre plus complète me semble évidente pour suivre l’exemple des cabinets de médecins ou d’avocats.

Alors voilà, dés janvier, nous sommes prêts à grandir avec vous, merci de votre confiance !

Par , le

Les arts en balade 2014

Affiche arts en balade 2014

Affiches des arts en balade 2014, ouverture des ateliers d’artistes à Clermont-Ferrand


Pour la troisième année, Local 19 qui est notre atelier permanent a été ouvert au public dans le cadre des arts en balade.
Comme d’habitude, nous avons eu plus de 1100 visiteurs dans le week end, l’occasion de beaux échanges, de beaux retours sur le travail de Sophie Navas ainsi que le mien.
Au passage, je présentais une nouvelle série artistique et la mise en danger est toujours là, le doute. Si la création ne doit pas être affectée par l’envie de plaire, chaque présentation nous ramène à la peur de regard des autres. Il m’a d’ailleurs fallut du temps avant d’accepter la dénomination d’artiste.

Réminiscence

Réminiscence


Certains médias et blogueuses se sont fait le relais de l’événement, nous accordant quelques lignes comme Sauvazine, the magic orange plastic bird tout comme TV8 avec un reportage où Sophie a été interviewée, ils ont même réussi à me mettre en boite sans que je le vois.
Exposition de Nicolas Roger

Première exposition dans les nouveaux locaux de Local 19 : mon nouveau studio.

Nous somme très heureux d’avoir pu faire parti de cette édition malgré le planning impossible qui était le notre.

Par , le

Exposition « Réflexions sur l’eau » aux Arts en Balade

Pour une fois, dans notre beau Local 19, ce sont des photographies de mon travail personnel qui sont exposées.
Grâce au lancement durant les Arts en Balade, plus de 1000 personnes ont déjà vu cette série ce week end,
un succès inespéré qui me touche d’autant plus que le contact avec les visiteurs a été très enrichissant.
L’exposition se poursuivra jusqu’au 29 juin alors n’hésitez pas à passer !

" # Eau 1 "

J’en profite pour vous mettre un lien vers la galerie artistique de cette série « Réflexions sur l’eau »

Par , le

Nouvelle version du site internet pro

Ce n’est pas sans une certaine fierté que je vous présente la refonte de mon site professionnel. Avec plus d’images, un nouveau type de galeries ainsi que l’arrivée d’une page « tarifs » comprenant les réponses aux questions les plus fréquentes.
Une nouvelle version pour laquelle a travaillé l’équipe de Local 19. Je tiens à particulièrement remercier Matthieu Huguetqui a intégré le site, développé un nouveau style de galeries qui permet un affichage de tailles différentes de photographies selon la taille de l’écran de l’utilisateur.

nouvelle galerie du site du photographe professionnel Nicolas Roger

Cliquez sur l'image pour accéder au site!

Un moyen d’avoir des images plus grandes à l’affichage et petit cadeau de Matthieu, les galeries offrent la possibilité de tourner les images et les miniatures avec le doigt sur les appareils tactiles comme les smartphones et tablettes.
J’espère que vous apprécierez ces changements ainsi que les nouvelles photographies, plus proches de mon style actuel.
Il reste encore quelques petites choses à finaliser comme les plaquettes des tarifs mais le plus gros y est, n’hésitez pas à laisser des commentaires!

Par , le

Première exposition à Local 19 : Amandine de Bouchard

Comme je l’avais annoncé, Local 19 sera aussi un lieu d’exposition pour des artistes contemporains et nous venons de faire le premier accrochage.

Des œuvres d’Amandine de Bouchard, une peintre dont je suis le travail depuis quelques années déjà et dont j’apprécie autant les qualités humaines que ses productions artistiques.

Voici la photo d’une de ses toiles ainsi qu’un texte de présentation:

L'une des oeuvres d'Amandine exposée à Local 19

« Artiste passionnée, Amandine de bouchard a pour terrain de prédilection: le fantastique.

Cette artiste de la haute loire ayant enseigné les arts plastiques aime intégrer à sa peinture
la force de ses émotions.

Au travers de ses paysages oniriques aux tons vifs et saisissants, certains reconnaîtront
des lieux réels de l’Auvergne tels qu’Alleuze ou St Ilpize. La réalité, par sa technique et le
choix des couleurs  y est réinventée pour imposer une autre vision.
Chacun est libre d’interpréter les flous, les transparences, les apparitions ou disparitions,
les mystérieuses formes peintes. Certains y verront le néant, tandis que d’autres y verront
l’espoir, la vie…

La peintre qui enchaine les expositions depuis quelques années trouve ses influences
dans les oeuvres de William Turner, Caspar David Friedrich, Gustave Moreau
aussi bien que dans les verbes de Victor Hugo, des sœurs Brontë ou encore Edgar Allan Poe.

Comme un instant éphémère, un état d’âme du moment, les peintures d’Amandine,
retranscrivent des émotions propres à chacun de nous… de la surprise, une profonde
mélancolie, une désarroi qui se mue en un sentiment de béatitude, une mystérieuse beauté
effrayante, mais terriblement attirante, une renaissance… » Marina De Bouchard

Par , le