Photographie d’objets en 360 ou 3D

Caricature du photographe Nicolas Roger avec son plateau pour les photographies d'objets 3D

Sophie Navas adore me mettre en boîte !

Pour commencer, voici une petite caricature de Sophie Navas, Graphiste et illustratrice souvent citée sur ce blog avec laquelle nous aimons à collaborer (entendu : nous chambrer vilainement), je vous encourage à aller voir son site pro et son blog sur lequel je fais quelques apparitions.

Photographe spécialisé dans la photographie d’objets d’art initialement, les techniques et développements de nouvelles solutions m’intéressent fortement pour rester dans la course et offrir de nouveaux services pertinents pour mes clients (ne le répétez pas mais c’est aussi parce que je ne peux pas résister à l’appel d’un nouveau jouet, encore plus s’il est cher, je suis un fou de matos, on ne se refait pas …).
Pour cette raison, je garde l’œil sur les avancées de la photographie 360 et 3D d’objets depuis quelques temps.
j’ai pu mieux me rendre compte du potentiel en allant former l’équipe de prise de vue d’un site spécialisé dans la vente en ligne de montres et sacs de luxe à ces techniques, cela fait quelques temps.

Pour vous expliquer un peu comment cela fonctionne : Il s’agit d’un plateau sur lequel on dispose l’objet et qui va permettre de réaliser un ensemble de vues (en général 24,36 ou 72 vues) à des angles très précis, c’est donc l’objet qui tourne et non l’appareil. Il existe des modèles intégrés à des cubes mais j’ai bien sur préféré un modèle extérieur qui me permet d’utiliser mes flashs de studio pour retrouver mes marques et avoir des rendus meilleurs et plus de polyvalence.

Jusque là, la photographie 360 d’objets me paraissait peu pertinente, le matériel était très onéreux ou peu polyvalent, de plus, les visionneuses sur internet étaient trop lentes au chargement et souvent compliquées à manœuvrer pour l’utilisateur (à moins que ce soit moi qui cliques de travers).
Mais le contexte évolue et je viens d’acheter un plateau ainsi qu’un logiciel pour générer ces fameuses vues d’objets après avoir testé 3 modèles.
Ensuite le logiciel afin de réaliser des vues relativement fluides et optimisées en chargement.
Voici un petit exemple !

Laissez un commentaire !

  • (will not be published)