Charme

Attention aux pervers dans la photographie de nu!

Caricature d'un photographe en pedobear

Sophie aime beaucoup faire des caricatures de ses amis !

Commençons par cette amusante caricature de Sophie Navas qui s’est amusée à m’illustrer en Pedobear (petit délire de geeks), une manière de rire avant d’entamer un sujet plus sérieux.

Si vous êtes une belle femme, vous avez sans doute déjà été abordée par un « photographe » vous proposant sa carte et vous demandant de poser pour lui, vous avez refusé?!
Le problème est que beaucoup de personnes se servent de la photographie pour attirer des jeunes femmes là où elles ne veulent pas aller, à poser nu, voire pire encore sans compter les diffusions à tout va sur des sites peu scrupuleux.
Toujours se méfier lorsqu’on vous propose quelque chose de gratuit ! c’est toujours valable ou presque car la personne cherche bien son intérêt dans sa proposition même si vous ne savez pas encore de quelle manière.

Alors, si vous souhaitez un jour poser nue ou en tenue légère, prenez les services d’un professionnel, rencontrez-le avant, ne signez pas d’autorisation de diffusion de vos images à la légère…
Payer pour ce service est s’assurer d’en maîtriser le déroulement, l’utilisation des photographies ainsi que d’être certaine d’avoir un vrai professionnel pour vous mettre en valeur.
Définissez avant les choses afin qu’il n’y ait aucune ambiguité et ne soyez pas naïve.

Durant la séance photo, soyez accompagnée, que quelqu’un sache où vous êtes. De même, le photographe ne doit avoir strictement aucun contact physique avec vous! Quitte à perdre du temps, il doit vous donner les instructions pour remettre vos cheveux ou accessoires en place mais ne doit jamais vous toucher.
Il doit avoir une attitude très respectueuse envers vous, rester concentré sur son travail.

Ma position est très claire face aux abus des soit disant « photographes », ce sont des pervers déguisés en photographes pour abuser de vous.
Heureusement, il reste encore des photographes sérieux, n’hésitez pas, si vous hésitez à poser nue à venir me rencontrer, nous parlerons de votre projet, nous définirons tout avec vous.

Par , le

Photographe de mode à Clermont-Ferrand

Photographie en studio

Un regard accusateur

Photographe professionnel est un métier qui amène à répondre à des demandes bien particulières mais aussi à collaborer avec des artistes, professionnels de la mode, du maquillage, de la coiffure. De ces rencontres naissent des projets comme celui-ci.

Une séance en extérieur et en studio

Cindy Pibeaud est la maquilleuse professionnelle qui s’est chargé aussi bien du maquillage que de la coiffure, voici son book, elle fait parti des maquilleuses professionnelles avec lesquelles j’ai la chance de travailler régulièrement.

MorganeB Cette modèle métisse au charme des îles collait à l’idée d’un shooting « ethno », je la remercie pour sa bonne volonté et sa capacité à très vite rentrer dans l’esprit de la séance, voici son book.

Pour cadre, nous avons choisi la vallée des saints, un lieu aux teintes naturelles oranges et ocres qui convenait à notre besoin d’évoquer des terres lointaines. Amusant de se dire que ces photographies ont été prises en Auvergne.

Portrait serré ethno

Vous aussi, vous pouvez vous offrir ce type de shooting !

Le fait de réaliser des projets hors des commandes permet de développer ses compétences pour ensuite pouvoir proposer une qualité de création toujours meilleure à ses clients. N’hésitez pas à vous renseigner sur la possibilité d’accéder à ce type de shooting ou ce type d’images pour la publicité ou la photographie de mode.

Par , le

Photographie de Charme 2

Quoi de plus beau que le corps féminin....


Juste envie de vous faire partager cette image tirée d’une séance avec une superbe femme qui s’est offert un shooting avec moi.
Beaucoup de femmes aiment le nu, quand il n’est pas vulgaire, mais trop peu encore franchissent le pas de faire appel à un photographe professionnel pour les mettre en valeur.
Au passage, vous pouvez voir un tirage de cette photographie ainsi que d’autres tirées de mon travail sur l’année 2011, un moyen de voir une part de mon travail de commande. Ceci toujours à Local 19, rue Pascal à Clermont-Ferrand alors n’hésitez pas à passer!

Par , le

Noboyushi ARAKI

Noboyushi ARAKI est un photographe japonnais qui a déjà constitué une œuvre photographique très importante tant sur le plan du nombre d’images, de la bibliographie que des sujets abordés.

Des fleurs comme des sexes et des sexes comme des fleurs, tout dans son œuvre se rapporte à la vie, la mort, le sexe qui obsèdent ce gentil illuminé à l’air jovial. Énigmatique, controversé et charismatique, cet artiste à imposé la « photographie du moi », notamment avec « Sentimental Journey », une sorte de journal intime de sa lune de miel. La photographie suit au plus près sa vie et il livre, même lorsque ce se sont des mises en scène, un bout de sa vie, de lui.

La beauté et la mort

Dans ses thèmes favoris se trouve  Tokyo, sa ville avec laquelle il entretien une relation photographique étroite: des paysages ainsi qu’une série sur les enfants de Tokyo marquent son attachement à « son Tokyo », il est impossible de parler de lui sans parler de ses photos de nus dans lesquelles, il aime à intégrer des petits dinosaures ou lézards. Il a aussi beaucoup expérimenté que ce soit en utilisant différents appareils photos, en peignant sur ses tirages, en dégradant volontairement certaines images par des hautes températures ou en les laissant à la portée des intempéries.

Autoportrait de Araki lors d'une séance photo

Une série qui m’a marqué chez cet artiste est celle autour du shibari (kinbaku pour les puristes), cet art japonais d’attacher une personne à l’aide de cordes. Dérivé de châtiments pour les prisonniers, les japonais l’ont intégré à des pratiques érotiques.

un univers bien à lui

Sa femme et muse Yoko, décède d’un cancer à l’âge de 42 ans, très touché par sa mort, il restera à photographier le ciel vu de son balcon et son chat « Chiro » durant plusieurs mois avant de faire les séries les plus scandaleuses, notamment avec les étudiantes et des scènes de sexe très explicites, des nus et portraits de prostituées.

Prenez attention à la photographie derrière la tête de Chiro, son chat.

 

Par , le

L’effeuillage Burlesque par Galliane

Galliane

Galliane de Whispers & Shadows

Avec son dynamisme habituel, Galliane de l’ombre des murmures et Whispers and Shadows a décidé de mettre un peu de son énergie au service des femmes.

Pour leur permettre de découvrir, apprendre ou perfectionner leur science de l’effeuillage avec de l’impertinence, de l’humour, du goût et l’envie première de se faire plaisir avant tout, elle organise des soirées sur l’effeuillage burlesque. Pétillante comme à son habitude, Galliane vous montre quelques uns de ses trucs pour toujours repousser l’ennuie et la monotonie. Avide de tout ce qui est à la croisée des chemins entre humour et sensualité, cherchant l’accessoire qui amène le petit plus, elle saura amener le grain de folie indispensable.

Cliquez sur la jolie Galliane pour accéder à son blog

Par , le

Photographie de charme

Ayant décidé de relancer les visites de ce blog même si elles sont de plus en plus nombreuses et je vous en remercie, j’ai décidé de jouer sur la corde sensible en cette journée de la Femme et vous présenter une photo de charme avec l’accord express de la modèle bien entendu!

Il est assez amusant alors qu’il n’y a aucune photo de nu sur mon site ou mon blog d’être appelé de plus en plus souvent pour réaliser des photographies de charme. A l’initiative de ces dames, pour émerveiller les yeux de leur compagnon. Chacun jugera de la pertinence du cadeau mais je me rappelle les mots d’une femme expert dans les ventes aux enchères (je resterai discret sur son nom) qui me racontait avoir fait plus jeune des photos de nu. Elle me disait en garder un très bon souvenir et apprécier d’avoir ces images aux qualités artistiques et sensibles de son corps de jeune femme.

J’apprécie ces séances ou je suis en général plus gêné que le modèle, mais le corps féminin reste quelque chose des plus esthétique et intéressant à mettre en lumière. Pour un photographe spécialisé sur les objets d’art, la Femme qui en a inspiré tant de courbes reste la naissance de tout ce qui est beau…

la beauté reste féminine...

Ah, je voulais juste dire qu’avant même le fait d’être ébloui par leur beauté, ce sont les qualités humaines des modèles que j’ai eu la chance de photographier qui me restent.

Et pour finir, je suis toujours surpris de voir que tout le monde ou presque aime à regarder un corps nu mais si peu osent à poser pour cela, je pense qu’il existe encore bien des photographes qui ont le talent et la sensibilité pour faire des photos qui restent bien loin de la vulgarité!

Par , le